|  Mobilier de bureau : contactez-nous   |  Qui sommes-nous ?
Votre spécialiste du mobilier de bureau et de collectivité
Mobilier
de bureau
Bureau
ergonomique
Mobilier
de collectivité
Mobilier
d'hébergement et de santé
Mobilier scolaire
et de formation
extérieur Mobilier
d'extérieur
Recherche rapide
Toute l'actualité & les fiches conseils Lorémab !



  Demande de catalogue

  Posez une question ?
 appelez le 0971 248 134
Accueil

Notre actualité & Fiches conseils


 Absentéisme et conditions de travail


Après un pic fin 2008 en pleine crise financière, l'absentéisme a diminué dans les entreprises en 2009. Le taux moyen s'établit à 4%, soit 14,5 jours d'absence par salarié. La pénibilité et les conditions de travail arrivent en tête des facteurs influants sur l'absentéisme.
En 2009, le taux national mesuré à partir des 223 entreprises de l'échantillon s'élève à 4%, soit 14,5 jours d'absence en moyenne par salarié, en baisse par rapport à l'année précédente (4,85% - 17,8 jours). Mais ce taux moyen masque des disparités plus fortement accentuées que par le passé selon les tailles d'entreprises, les secteurs d'activité et les zones géographiques.
Ainsi dans l'industrie, les transports, ou le BTP, le taux d'absentéisme est inférieur à 4% alors qu'il atteint 5,83% (soit 21,3 jours) pour le secteur de la santé.

Le rôle et la taille des équipes

Comme l'an passé, les PME étudiées (moins de 250 collaborateurs) font face au plus fort taux d'absentéisme avec 4,70 %. Elles sont talonnées par les grandes entreprises (500 à 1 000 collaborateurs) avec un taux d'absentéisme de 4,61%. Une tendance qui va à l'encontre de certaines croyances qui font des grandes entreprises les championnes de l'absentéisme.

Une corrélation entre âge et absentéisme

Cette année encore, les résultats montrent une corrélation entre l'âge et l'absentéisme : les salariés plus âgés enregistrent un absentéisme deux fois supérieur (5,21% pour les plus de 51 ans) à l'absentéisme des salariés plus jeunes (2,34% pour les moins de 30 ans). Les salariés plus jeunes s'absentent généralement souvent pour de courtes durées, tandis que les salariés plus âgés sont confrontés à des absences peu fréquentes mais de plus longue durée.

La pénibilité et les conditions de travail 

La pénibilité et les conditions de travail sont citées le plus fréquemment par les répondants (38%) comme facteurs influants sur l'absentéisme, devant la maladie (22%). Le vieillissement de la population salariée fait son apparition dans les facteurs d'absence (17%). Les répondants évoquent une amplification de pathologies lourdes entraînant des absences de longue durée. Parallèlement, le climat socioéconomique (17%) et la démotivation des salariées (14%) ont été également cités comme facteurs d'absentéisme.

Pour près de 78% des répondanrs, la dégradation de la santé au travail est un facteur d'absentéisme, aspect qui retient de plus en plus l'attention des entreprises.

Innover pour réduire l'absence :

Les actions les plus performantes pour réduire l'absence sont :

- l'aménagement des postes de travail, considéré à 83% comme efficace ou très efficace ;
- les actions de prévention des accidents du travail (78%) ;
- l'augmentation des formations (72%) ;
- la polyvalence des salariés (67%) ;
- l'entretien de retour au travail après absence (67%).

L'absentéisme : outils et méthodes pour agir :

Si l'absentéisme est un sujet sensible, il n'est pas une fatalité.

Pour le réduire, la méthode des petits pas curratifs combinée à une prévention sur le long terme liée à l'organisation du travail, au management, à la reconnaissance et surtout à l'aménagement des postes de travail s'avèrent efficace.



Rayonnage pour archives EUROKIT
151.00 € HT


Conteneur pour le tri sélectif TAVULA
447.96 € HT


Chauffeuse ZIG-ZAG
336.56 € HT


Fauteuil de bureau IMPULSE NPR
788.00 € HT

Haut de page ▲