|  Mobilier de bureau : contactez-nous   |  Qui sommes-nous ?
Votre spécialiste du mobilier de bureau et de collectivité
Mobilier
de bureau
Bureau
ergonomique
Mobilier
de collectivité
Mobilier
d'hébergement et de santé
Mobilier scolaire
et de formation
extérieur Mobilier
d'extérieur
Recherche rapide
Toute l'actualité & les fiches conseils Lorémab !



  Demande de catalogue

  Posez une question ?
 appelez le 0971 248 134
Accueil

Notre actualité & Fiches conseils


 La position assise au poste de travail


D'un point de vue purement fonctionnel, les éléments suivants de notre organisme sont sollicités lorsque nous nous tenons en position assise :

- la colonne vertébrale en tant que système de soutien ;
- la région de l'abdomen et du bassin en tant que système de soutien ;
- la musculation en tant que système de maintien.
Pour conserver toutes leurs qualités fonctionnelles, les trois systèmes ont, eux aussi, besoin de mouvement et de changement.

C'est pourquoi les médecins du travail exigent une alternance permanente entre la position avant (avec le tronc bien d'aplomb) et la position adossée et détendue, en passant par une posture intermédiaire. Il est conseillé de choisir un siège à assise dynamique.

 L'assise dynamique :
- alterne détente et sollicitation des muscles intervertébraux ;
- améliore la nutrition des disques intervertébraux particulièrement menacés ;
- ménage les disques intervertébraux ;
- accroit la sensation de bien-être ;
- alimente les muscles en oxygène frais ;
- évite les tensions statiques des muscles et une fatigue prématurée.

Réglage et inclinaison de l'assise :
il doit systématiquement être possible de régler l'angle d'assise en position verticale ou avant, une inclinaison jusqu'à -3° vers l'avant est recommandée sous l'angle ergonomique. Cette inclinaison :
- évite une posture avec le dos rond ;
- favorise le redressement du bassin et de la colonne vertébrale (évite les risques de lordose) ;
- favorise la circulation sanguine.

Suspension de l'assise :
Même en position de butée inférieure de la suspension, l'assise doit présenter un débattement minimal de 1 cm.

Réglage de la profondeur d'assise :
Une possibilité de réglage de la profondeur d'assise (assise coulissante) est recommandée sous l'angle ergonomique pour une adaptation personnalisée aux différentes longueurs de cuisses.

Le dossier :
Le dossier doit accompagner en continu les mouvements du dos vers l'avant ou vers l'arrière et assurer à l'utilisateur un soutien et un maintien optimal dans toutes les positions d'assise sans générer d'effets de tension désagréables au milieu du buste.

Les accoudoirs sur les sièges de bureau ne sont pas un symbole de standing, mais contribuent de manière décisive au bien-être au niveau du poste de travail grâce à leur rôle ergonomique capital. En effet :
- ils servent de soutien pour se lever et s'asseoir (appui sans à-coup de la colonne vertébrale sur le rembourrage de l'assise) ;
- ils soulagent les muscles de la ceinture scapulaire et du haut des bras ;
- ils permettent de détendre la zone de la nuque et des vertèbres cervicales.

Toutefois, la position assise idéale n'existe pas.
Ce qu'il convient de faire  : chaque fois que vous vous asseyez, faites un geste en faveur de votre santé. Observez les points suivants :
- bougez , bougez, bougez !!!
- gardez toujours à l'esprit les modifications subies par l'organisme en position assise ;
- vérifiez régulièrement votre position d'assise ;
- pratiquez une "assise dynamique". En d'autres termes : changez de position aussi souvent que possible (en particulier la position du dos doit être alternativement inclinée vers l'avant, puis vers l'arrière) ;
- interromptez la station assise en vous levant fréquemment pour excécuter des tâches diverses ;
- utilisez un siège au galbe anatomique conçu sur la base de critères ergonomiques.



Bureau ERGONOMIC MASTER compact 90°
366.00 € HT


Bureau rectangulaire OGI Q
300.00 € HT


Table ovale MALENA
2242.00 € HT


Banquette modulaire SCOOP
1572.00 € HT

Haut de page ▲