|  Mobilier de bureau : contactez-nous   |  Qui sommes-nous ?
Votre spécialiste du mobilier de bureau et de collectivité
Mobilier
de bureau
Bureau
ergonomique
Mobilier
de collectivité
Mobilier
d'hébergement et de santé
Mobilier scolaire
et de formation
extérieur Mobilier
d'extérieur
Recherche rapide
Toute l'actualité & les fiches conseils Lorémab !



  Demande de catalogue

  Posez une question ?
 appelez le 0971 248 134
Accueil

Notre actualité & Fiches conseils


 L'éclairage au poste de travail


Afin de respecter l'ergonomie du poste de travail devant son écran et pour l'éclairage, il faut retenir les éléments suivants.
Les activtés mentales, visuelles et nerveuses varient beaucoup selon le contenu du travail.

L'aménagement correct d'un poste représente une partie importante d'améliorations à apporter, mais il existe à l'intérieur du contenu du travail (tâches, documents consultés, logiciel utilisé) des éléments sur lesquels il est possible d'agir pour réduire les contraintes visuelles et posturales.
Il faut alterner les tâches en permettant une certaine récupération aux mécanismes impliqués.
Pour regarder un objet sur lequel on travaille il faut adopter une position qui nous permette de bien voir, et dans bien des cas, il faut garder cette position longtemps.
Afin d'apporter des améliorations durables à son poste de travail, il ne faut jamais oublier que la posture doit toujours être analysée avec le travail visuel et doit toujours prendre en compte le travail statique nécessaire à son maintien.

A partir de ces notions sur le fonctionnement des yeux, certaines recommandations se dégagent :
- la position la plus confortable du regard se situe dans un angle de 0 à 20 degrés vers le bas et elle permet une posture droite du cou pour les personnes qui ne portent pas de verres correcteurs.
 -  pour les personnes qui portent des verres correcteurs, la détermination de la position confortable du regard est basée sur une posture droite du cou.
- des pauses visuelles sont nécessaires pour reposer les yeux. On suggère habituellement une période de 10 minutes par heure pendant laquelle  la personne aura une activité lui permettant de regarder au loin.
- alterner les activités avec écran de façon à ce que les mécanismes sollicités aux niveaux postural, nerveux et visuel ne soient pas toujours les mêmes sur une longue période. 

Le meilleur niveau d'éclairement demeure celui qui est le plus confortable.
Il est possible que le niveau d'éclairement optimal d'un local se détermine après plusieurs tentatives et diverses durées d'essai.
Les principales raisons sont que pour un niveau d'éclairement plusieurs facteurs peuvent intervenir : les reflets - le type de diffusion des sources de lumière - les contrastes - les luminances (écarts entre les quantités réfléchies par les différents éléments du champ de vision des utilisateurs).
Dans le cas d'un éclairage trop faible, il faut  : utiliser au mieux l'éclairage naturel - augmenter le niveau d'éclairement fourni par le système (ajout de fluorescents, de lampes diffusant vers le haut...) - augmenter l'éclairage par une lampe d'appoint pour lire les documents papier.

Dans le cas d'un éclairage trop fort, il faut : contrôler l'éclairage naturel (utilisation de stores) - réduire l'éclairage général : dans le cas de fluorescents, n'en faire fonctionner qu'un sur deux et/ou installer des grilles nommées diffuseurs, c'est-à-dire des grilles verticales et quadrillées par rapport au couple de fluorescents : elles enlèvent beaucoup de reflets en plus de diminuer le niveau d'éclairement - s'assurer que les surfaces de travail ou des murs ne contribuent pas à amplifier le problème par des reflets indésirables (objets brillants, fini laqué des objets ou des murs).

Nous ferons les principales recommandations suivantes : au maximum cinq couleurs sur une même page-écran et utiliser des couleurs de même gamme -  ne pas choisir les teintes extrêmes (désaturation) des couleurs suivantes : les rouges, les bleus et les violets -  éviter les contrastes des couples suivants : le rouge avec le bleu - ou le jaune avec le violet -  éviter le bleu pour les caractères : l'oeil ne peut focaliser sur le bleu. Cependant, le bleu est bien perçu à la périphérie, ce qui en fait une bonne couleur de fond - ne pas utiliser de jaune sur fond vert : cette combinaison crée un effet de type vibratoire pour l'oeil -  si l'éclairage du local est incorrect et que vous ne pouvez l'améliorer, il faut régler l'écran sur le mode positif (ex.: fond gris pâle, caractères gris foncé) - réduire la brillance des caractères et du fond - ajuster le contraste et la luminosité de l'écran aussi souvent que nécessaire (variation de la lumière naturelle) - augmenter la taille des caractères tout en conservant la visualisation de toute la ligne.

Il faut être conscient  que des améliorations peuvent être requises même si l'on ne ressent aucun symptômes - que dans certaines situations de travail complexes les conseils d'un professionnel en prévention s'avèrent nécessaires - que des modifications apportées au mobilier ou à l'équipement peuvent supposer la modification de la façon de travailler. Il faut alors disposer de conditions propices à ces apprentissages et se donner le temps nécessaire pour les maîtriser. 





Table de réunion ronde plateau cuir MYTHOS
2410.00 € HT


Vestiaire PONCHO
871.10 € HT


Pot à fleurs CHEMISTUBES
508.00 € HT


Lit métallique fixe empilable
107.08 € HT

Haut de page ▲